page Cixous
Hélène Cixous
 
Hélène Cixous a publié une œuvre très importante, une soixantaine de titres qui ont essentiellement paru aux éditions Grasset, Gallimard, Des femmes et Galilée. Elle est également auteur de théâtre et ses pièces ont été mises en scène par Simone Benmussa au théâtre d'Orsay, par Daniel Mesguich au Théâtre de la Ville, et par Ariane Mnouchkine au Théâtre du Soleil. En 1963, elle rencontre Jacques Derrida, avec lequel elle entretient une longue amitié et partage de nombreuses activités à la fois politiques et intellectuelles, comme les commencements de l'université de Paris VIII, le Centre national des lettres (aujourd'hui Centre national du livre) — 1981-1983 —, le Parlement international des écrivains, le Comité anti-apartheid, des colloques, ou encore des séminaires au Collège international de philosophie. Ils partagent également certaines publications communes ou croisées, comme, par exemple, Voiles, avec des dessins d’Ernest Pignon-Ernest, (Galilée, 1998), Portrait de Jacques Derrida en jeune saint juif (Galilée, 2001), H.C. pour la vie, c’est-à-dire (Galilée, 2002). Derrida, quant à lui, évoque, en parlant de Cixous, le plus grand écrivain vivant de langue française.
Outre Jacques Derrida et James Joyce, elle a écrit plusieurs essais sur les œuvres de Clarice Lispector, Maurice Blanchot, Franz Kafka, Heinrich von Kleist, Michel de Montaigne, Ingeborg Bachmann, Thomas Bernhard, et la poétesse russe Marina Tsvetaeva. Cixous exerce une grande influence sur le féminisme international contemporain.








accueil

catalogue

nouveautés

actualités

les auteurs

commandes

contact

liens