page caubet
Antoine Caubet
 
Antoine Caubet crée sa première mise en scène Le Pupille veut être tuteur de Peter Handke au Lucernaire, en 1985. Il fonde à cette occasion Le Théâtre Cazaril.En résidence au CAC de Corbeil-Essonnes puis à Juvisy-sur-Orge où il participe à « Ancrages », collectif de metteurs en scène, il monte nombre d’auteurs et en particulier, Le Monologue de Molly Bloom d’après Ulysse de James Joyce et Si je t’oublie Jérusalem d’après William Faulkner. En 1993, Il crée Ambulance de Gregory Motton. Puis, en résidence au Théâtre Gérard Philipe de Saint Denis, de 1994 à 1996, il crée L’Emastille du bol bleu de Thierry Paret et Antoine Caubet (spectacle jeune public), Dramuscules de Thomas Bernhardt, Montagne d’après La Montagne Magique de Thomas Mann et Electre de Sophocle (spectacle jeune public). En octobre 2000, à l’Echangeur à Bagnolet (puis en tournée), il crée avec Cécile Cholet une “fantaisie” pour deux comédiens, dont lui-même, intitulée Campagne dégagée, sur le texte du Woyzeck de Büchner. En Octobre 2001, création au Maillon à Strasbourg de Sur la grand’route d'Anton Tchékhov (reprise un mois au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis et en tournée). ` Puis il adapte et met en scène La Pluie, d’après Rachid Boudjedra, spectacle qui est répété et présenté à Alger en mars 2003 puis à Paris dans le cadre de « Djazaïr - une année de l’Algérie en France ». En mai 2004, il crée La Mi-Temps de Jean-Paul Queinnec, au Théâtre des Bernardines à Marseille et au Festival « Frictions » à Dijon. Il passe commande d’un nouveau texte à cet auteur, Chantier naval qui sera créé en février 2006. À l’automne 2004, il est invité à Tokyo par le Setagaya Public Theater pour créer, avec 16 acteurs japonais, une pièce contemporaine japonaise de Aï Nagaï : Regarde l’aéroplane comme il vole haut dans le ciel. En 2005 il met en scène Les Fusils de la Mère Carrar de B.Brecht à Châlons-en-Champagne et à La Comédie de Saint-Etienne, puis au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis Pour la saison 2005-2006, il est invité, avec l’auteur Jean-Paul Queinnec, à partager la saison du CDN de Dijon-Bourgogne où il crée À Voir avec la comédienne Cécile Cholet, puis Chantier Naval de Queinnec, avant de le jouer à Marseille au Théâtre des Bernardines. Au printemps 2007, de nouveau invité par le Setagaya Public Theater de Tokyo il met en scène Variations sur la mort de Jon Fosse. Actuellement metteur en scène associé au Théâtre de l'Aquarium (direction François Rancillac) il y a créé Le roi Lear puis Partage de midi. Pour Quartett il a rédigé la préface de Chantier naval de Jean-Paul Quéinnec.








accueil

catalogue

nouveautés

actualités

les auteurs

commandes

contact

liens