J – 7



Soir
Chambre de Lou
Lumière tamisée

LOU :
C'est pas contre toi Faut pas tu le prennes
perso Ça devait arriver On le savait ça qu'un
jour ça arriverait Hein Faut s'y faire Juste s'y
faire Pas le choix manière T'as entendu ce
qu'a dit le dentiste T'étais là t'as entendu
T'imagines moi la bouche toute déformée Les
incisives qui remontent jusqu'à l'horizontale
Même les bagues elles pourront rien pour moi
On devra m'opérer T'imagines Hosto
piquouse charcutage Non On peut pas con-
tinuer Franchement pas

POUCE :
Un dentiste c'est un boucher contrarié Tout
le monde le sait ça Pour apaiser sa soif de sang
il est prêt à tous les bobards Pas de pitié il a

LOU :
Maman elle a eu l'air de le croire

POUCE :
Peut-être maman c'est sa complice Peut-être
c'est une machination intergalactique Un
coup monté par le gang des pattes-d'oie

15
 Objectif nous éloigner Pour toujours

La porte s’entrebâille

TÊTE D'ÉRIC :
Tu dors

LOU :
Presque

TÊTE D'ÉRIC :
Extinction des feux dans cinq minutes

La porte se referme

POUCE :
Il nous surveille

LOU :
Arrête

POUCE :
C'est un membre du gang lui aussi

LOU :
N'importe quoi

POUCE :
« Mange ta soupe fifille Mange » Il a répété ça
au moins trois fois ce soir
LOU :
Et alors C'est plein de vitamines la soupe
Dégueu au goût mais bon pour la forme Et
papa il m'adore il veut je l'aie la forme

16









accueil

catalogue

nouveautés

facebookactus

les auteurs

commandes

contact

liens