Installation de fête pour 30 personnes : tables abondamment garnies, assiettes de toasts et de ver- rines, verres en plastique, saladiers de punch avec louches. Il n’y a aucune chaise sur le plateau.

Une guirlande de fanions triangulaires suspendue en travers de la pièce. Texte écrit sur la guirlande : « Votre âme soeur est peut-être dans cette pièce ». Dispersés au sol des ballons assortis à la guirlande.

Des projecteurs rose et bleu posés au sol dans les coins de la pièce. Ils s’allument par alternance : bleu – rose – bleu – rose – bleu – rose.

Musique de fête. Ce sera toujours la même musique qui reboucle.

La scène reste un moment comme ça, vide, avec la musique démarrée, la nourriture et les boissons intactes, tout est prêt, et les projecteurs bleu – rose – bleu – rose – bleu – rose.




13

Marie est déjà sur scène pendant l’installation des spectateurs. Elle porte une tenue de fête qui ne lui va pas. Difficile de dire ce qui ne va pas dans sa tenue, mais ça ne va pas. Elle vérifie tous les élé- ments de la fête, petits gestes superficiels, regarde tout. C’est assez long et pendant ce temps les projec- teurs bleu – rose – bleu – rose – bleu – rose et la musique qui boucle. On dirait qu’elle n’a pas du tout conscience d’être dans une tenue qui ne lui va pas, elle est juste dans ses petits gestes au bout de ses mains. Tout est vraiment prêt. Elle reste plantée là au centre de la pièce avec les projecteurs bleu – rose – bleu – rose – bleu – rose et la musique qui boucle. Elle parle par-dessus.

MARIE – C’est quoi ton trauma ? Ce soir je veux qu’on me demande ça.

La musique boucle.

MARIE – Comme ça, à l’improviste. Comme pour faire pas- ser le hoquet.

Projecteurs bleu – rose – bleu – rose – bleu – rose.









14








accueil

catalogue

nouveautés

facebookactus

les auteurs

commandes

contact

liens