The Voice of America :



Jʼignore comment je suis arrivée là. Un dîner,
une conversation, un mot qui rebondit, et
voici quʼon parle LOBOTOMIE. (Mot incongru, si vous voulez mon avis, entre salade et poulet au curry.) La lobotomie – vous savez,
cette petite intervention qui consiste à
sʼinsinuer, à lʼaide dʼun pic et dʼun maillet, dans les cervelles trop échauffées, pour y sectionner des fibres et y détruire des connections, histoire dʼendiguer vite fait ce qui déborde et ce qui fugue, ce qui nʼest pas très catholique, ou bien pas très américain –
Mais je mʼégare. Un dîner disais-je, un mot
soudain jailli ! Voici quʼon parle lobotomie et que quelquʼun – mais qui ? – mentionne
Rosemary Kennedy.
Rosemary Kennedy – fille dʼun ambassadeur,
soeur dʼun président et de deux sénateurs.
Sourire radieux, destin brisé, une de ces déli-
cieuses sacrifiées dont lʼAmérique a le secret.
« Alors ça cʼest une histoire ! » sʼexclame lʼun des convives. « Une histoire comme on les aime, à la fois grande et petite… Grande parce



17

que mêlée à lʼHistoire, à lʼhistoire avec un
grand H – voire avec une grande hache. Petite
parce que privée, enfouie avant que dʼêtre
déterrée, vilain secret longtemps dissimulé
dans les plis et les replis de la première – de la
grande histoire ».
Cʼest pour cela quʼon mʼa convoquée :
Pour vous la vous la donner à voir, cette his-
toire (Grâce à ma machinerie optique, à ma
vision panoramique)
Jʼai dit quʼon mʼavait convoquée – mais convoquée nʼest pas le mot. On ne me convoque pas, on mʼinvoque.
Ce que je suis ?
Une idée ? Une allégorie ? Une chose est sûre:
je prends de la place. Dans votre champ de
vision – et dans votre imaginaire, au point que
certains mʼappellent mirage, illusion,
chimère. Et surtout je suis une VOIX, une
voix qui vous éclaire et vous guide dans les
ténèbres. une voix qui glisse comme le vent,
traverse les murs et le temps. Bref, une voix
qui vous ouvre la voie.
Disons que je suis (rien que ça) : La Voix de
lʼAmérique.
Fermez les yeux. Je vais vous dire comme je
me vois. Et peut-être vous aussi me verrez-
vous ainsi ? Car cʼest parée de mes plus beaux



18









accueil

catalogue

nouveautés

facebookactus

les auteurs

commandes

contact

liens