image Hinterland Vraiment un
homme à
Sangatte


Extrait de Presse
 


Les histoires de Lancelot Hamelin sont ancrées dans un réel complexe, aux repères en miettes et aux enjeux piégés : le nôtre. Tout l'intérêt de la pièce de Lancelot Hamelin se situe là, à la charnière de l'intime et du politique, dans ces personnages-symptômes d'une névrose française. C'est un théâtre à forte charge réaliste, doublé de ses dimensions psychique et mythique. En attendant, Lancelot Hamelin, qui pense "qu'on ne peut plus faire du théâtre politique comme au temps de Pasolini et de Fassbinder", scrute avec une lucidité bienvenue une France dans un drôle d'état.

Fabienne Darge / Le Monde.
couverture Hinterland
Lancelot Hamelin
Vraiment un homme à Sangatte
Préface de Hélène Cixous
ISBN 978-2-916834-25-2
112 pages    12 euros

Sangatte était une île, une ville, une cathédrale sur la colline, un sanctuaire violé. Depuis les grilles de Sangatte on voyait luire là-bas la lèvre pâle de l’Angleterre. Avant l’anéantissement, dès le premier grillage, et les premiers arrivants, Sangatte fut toujours déjà mythologique. On y vient des grands lointains du monde. Ici, nous fait entendre Lancelot Hamelin, c’est, naturellement surnaturel, le Théâtre de l’Amour et de la Mort, de l’imminence de la mort donc de l’urgence de l’Amour. Une pureté s’exhale des âmes et des corps, une chaussette rouge devient inoubliable. Changé en mouette le poète, et la mouette changée en poète, accompagnent dans les rues et les chambres d’hôtel le dernier homme et la dernière femme.

LIRE UN EXTRAIT








accueil

catalogue

nouveautés

actualités

les auteurs

commandes

contact

liens