image bois sacréBois sacré
suivi de
Passer par les hauteurs
Extrait de Presse
Avec "Bois sacré", le dernier opus de sa "Trilogie des ombres", Frédéric Vossier nous plonge au coeur de la mythologie du cinéma hollywoodien en orchestrant, avec sa propre poétique, un face à face violent entre une jeune fille (qui rêve de devenir actrice et de conquérir Hollywood) et un vieux producteur, sans doute un soir d'"opening night" sur une des collines qui mènent à "Mulholand Drive"...

Matthieu Roy.

couverture Bois sacré
Frédéric Vossier
BOIS SACRÉ
suivi de
PASSER PAR LES HAUTEURS
Préface de David Lescot
112 pages 12€
ISBN 978-2-916834-13-9

Dans Bois sacré, il y a un bois. Le bois est dans une maison. Pas autour de la maison, dedans. Et la maison est dans un rêve.
Frédéric Vossier écrit un théâtre de visions, tissées par le langage. C’est aussi un théâtre d’atmosphères, mais d’où le drame n’est pas absent. Le drame de Bois Sacré : une aspirante starlette entrainée dans un jeu pervers et tragique, par un homme plus âgé. C’est à Hollywood (bien sûr), mais peut-être pas. L’atmosphère en tout cas est hollywoodienne : nuit d’orage, jeune femme blonde en robe de soirée, homme sexagénaire en smoking, séjour avec champagne. Disons que c’est un rêve hollywoodien, c’est-à-dire un cauchemar sordide. 

LIRE UN EXTRAIT








accueil

catalogue

nouveautés

actualités

les auteurs

commandes

contact

liens