image L'angélieBleu comme
jamais le ciel
suivi de
La trempe
Extrait de Presse

Langue charnelle, mots du corps et des sentiments, expression de la contrainte et du réel, l'écriture de Natacha de Pontcharra construit un lien poétique et souvent douloureux avec le monde. Figures de l'indécision et de l'attente, ces êtres fragiles sont ballottés par le temps. Natacha de Pontcharra leur prête une voix forte et débridée, contemporaine et secrète, où les souffrances surgissent sans plus de bruit que les plaisirs.

Livre & Lire
couverture L'angélie
Natacha de Pontcharra
Bleu comme jamais le ciel
Préface de Laurent Contamin
ISBN 978-2-916834-20-7
112 pages 12 euros

Si Bleu comme jamais le Ciel commence par un jaillissement liquide, un Niagara, c’est sur une inondation que se termine La Trempe : que d’eau dans ces deux pièces ! C’est que le sémaphore pontcharrien, à force de conjuguer le tout-proche et le très-loin, sait se transformer en encre, goutte après goutte… sécrétion de cette langue mouvante, si particulière, de Natacha de Pontcharra, qui est à la fois un appui pour le personnage, un sol où s’élancer, mais qui se dérobe en même temps sous lui, comme un sable mouvant, et l’engloutit.

LIRE UN EXTRAIT








accueil

catalogue

nouveautés

actualités

les auteurs

commandes

contact

liens